30 avril 2013

778 - HOME SWEET HOME.

27-04-13

Clique pour + grand.

Posté par pagenas à 00:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2013

777 - Le E.

27-04-13 (2)

Posté par pagenas à 01:24 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2013

776 - TOURISME VITRIOT.

PORTE-FENETRE

Un clic ICI pour voir les photos séparément et en un peu plus grand, sur le diptyque pour les voir pas séparément mais encore plus grand, nulle part si t'en as rien à cirer.

Posté par pagenas à 00:44 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2013

775 - Su-sucre ?

26-04-13 (4)

+ une vidéo marrante sur Facebook.

Posté par pagenas à 00:57 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2013

774 - PETIT CROBARD.

25-04-13

Posté par pagenas à 00:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2013

773 - Petite annonce.

24-04-13

Echange mémoire surchargée contre amnésie même partielle.

Posté par pagenas à 01:02 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2013

772 - TOI TOI MON TOIT ♪♪♪

22-04-13

Posté par pagenas à 01:19 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2013

771 - Inscripture n°308.

17-04-13 (2)

Posté par pagenas à 00:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2013

770 - DERNIERES NOUVELLES DU FRONT & AQUARIUM POUR UN CON.

NOUVELLES DU FRONT

*

AQUARIUM

Posté par pagenas à 01:17 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2013

769 - Trop beau... :(

ZWEIG

"Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l’ombre, n’attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d’un enfant, symbole de cet amour que le temps n’a su effacer ni entamer. L’être aimé objet d’une admiration infinie mais lucide. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d’une femme qui se meurt doucement, sans s’apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu’elle admire plus que tout. La voix d’une femme qui s’est donnée tout entière à un homme, qui jamais ne l’a reconnue.
Avec Lettre d’une inconnue, Stefan Zweig pousse plus loin encore l’analyse du sentiment amoureux et de ses ravages, en nous offrant un cri déchirant d’une profonde humanité. Ici nulle confusion des sentiments : la passion est absolue, sans concession, si pure qu’elle touche au sublime."

Posté par pagenas à 00:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,